LEXIQUE

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z
 
A
 
  • Acromio-claviculaire : articulation entre la partie distale de l'omoplate (l'acromion) et la clavicule
  • Ailerons (rotuliens) : structures fibreuses permettant de stabiliser la rotule
  • Algodystrophie (ou algoneurodystrophie) : Dysfonctionnement neurologique reflexe, d'origine variée (une intervention, un simple choc, une douleur...), source de raideur douloureuse d'une articulation et de troubles locaux (rougeur, sudation, hypersensibilité). Guérison habituellement sans séquelles en plusieurs mois au cours desquels une rééducation douce doit être envisagée et toute agression (nouvelle intervention...) évitée.
  • Allogreffe : greffe emprunté à un sujet de même espèce mais de formule génétique différente.
  • Appareil extenseur : ensemble fonctionnel responsable de l'extension du membre inférieur. Il comprend le quadriceps, la rotule, le tendon rotulien et son lieu d'insertion (tubérosité tibiale antérieure).
  • Arthrite : atteinte d'une articulation par un processus infectieux (une bactérie), inflammatoire (un rhumatisme) ou micro-cristallin (goutte, chondrocalcinose).
  • Arthrolyse : libération chirurgicale d'une articulation, effectuée pour traiter une raideur.
 
B
 
  • Bourrelet glénoïdien : structure semi-rigide entourant la glène de l'omoplate, permettant d'améliorer la stabilité gléno-humérale.
 
C
 
  • Canal carpien (syndrome du) : compression du nerf médian au poignet, la libération chirurgicale du nerf se résumant en une section du ligament annulaire antérieure du carpe.
  • Capsule : enveloppe tissulaire d'une articulation.
  • Capsulite rétractile : inflammation d'une capsule articulaire, d'origine variée, évoluant en plusieurs phases et se traduisant par l'apparition de douleurs et/ou raideurs articulaires 
  • Chondrale : relatif au cartilage.
  • Chondromalacie : ramollissement du cartilage (oedème inflammatoire).
  • Chondropathie : maladie du cartilage.
  • Chondroprotecteur : médicament (absorbé par voie locale ou générale), visant à protéger le cartilage.
  •  Congruence : le fait qu'une articulation soit bien "emboitée".
  • Coiffe des rotateurs : chape musculaire de l'épaule dont les tendons terminaux (sus et sous-épineux, sous-scapulaire s'insèrent sur l'humérus). 
  • Condyles : parties d'une articulation ayant une forme arrondie (ex : les condyles fémoraux).
  • Contusion : atteinte d'un tissus par un traumatisme appuyé, se soldant par une réaction inflammatoire locale.
  • Coques (condyliennes) : épaississements de la capsule postérieure du genou. 
  • Coxarthrose : arthrose de l'articulation de la hanche.
 
D
 
  • Dysplasie : anomalie de développement entraînant malformation et/ou déformation.
 
E
 
  • Echancrure : partie centrale de l'extrémité inférieure du fémur, lieu d'insertion des ligaments croisés. 
  • Entorse : atteinte (distension ou rupture) d'un ligament.
  • Epicondylite (syn : tennis elbow) : inflammation des muscles épicondyliens situés à la face externe du coude.
  • Etiologie : cause d'une maladie.
 
F
 
  • Fémur : segment osseux de la cuisse. 
  • Fémoro-tibiale (articulation) : surfaces articulaires unissant le fémur et le tibia. 
  • Fémoro-patellaire (articulation) : surfaces articulaires unissant le fémur et la rotule. 
  • Fibro-cartilage : structure semi-rigide améliorant les contacts de deux surfaces articulaires (exemples : les ménisques du genou ou de l'acromio-claviculaire, le bourrelet glénoïdien). 
  • Fibrose : tissu cicatriciel, synonyme de rigidité et d'adhérences. 
  • Flexum : perte d'une partie de l'extension d'une articulation.
  • Fracture : interruption osseuse due à un traumatisme ou à une maladie locale (dans ce cas, on parle de fracture pathologique).
 
G
 
  • Genu valgum : déformation (osseuse ou ligamentaire), responsable d'une angulation entre le fémur et le tibia (attitude "Bécassine"). Plutôt chez la femme. 
  • Genu varum : angulation inverse entre le fémur et le tibia (attitude "Lucky Luke"). Plutôt chez l'homme 
  • Gléno-humérale (articulation) : articulation unissant l'omoplate (par l'intermédiaire d'une partie articulaire dénommée glène) et l'humérus. 
  • "Gold Standard" : en Orthopédie, se dit d'un procédé ou d'une technique présentant le meilleur rapport bénéfices/risques. 
  • Gonarthrose Goniométrie : radiographie permettant un calcul précis des inégalités de longueur des membres inférieurs et des déformations angulaires. 
  • Greffe ostéocartilagineuse : greffe dont le greffon est composé de cartilage et de son socle osseux (ex : mosaïc plastie).
 
H
 
  • Hémarthrose : épanchement sanguin d'une articulation. 
  • Hygroma : Augmentation de volume (inflammation) d'un espace normalement virtuel (bourse séreuse) au contact d'un plan de glissement (face antérieure du genou, face postérieure du coude).
 
I
 
  • Iatrogène : conséquence néfaste d'une action médicale dans un but initialement thérapeutique. 
  • Intra-articulaire : "dans" l'articulation. 
  • I.R.M : imagerie par résonance magnétique. 
  • Isométrie : absence de changement de dimension d'un élément lors de son fonctionnement.
 
 
J
 
K
 
  • K.J. (Intervention de Kenneth Jones) : reconstruction du ligament croisé antérieur par une plastie au tendon rotulien.
 
L
 
  • Laxité : jeu anormal (d'une articulation le plus souvent), pouvant être responsable d'une instabilité. 
  • L.C.A : ligament croisé antérieur (appartenant au pivot central du genou) 
  • L.C.P : ligament croisé postérieur (appartenant au pivot central du genou) 
  • L.L.E : ligament latéral externe 
  • L.L.I : ligament latéral interne 
  • Loco-régional (e) : se dit d'un procédé limité à une partie du corps (exemple : anesthésie loco-régionale versus anesthésie générale) 
  • Luxation : perte de contact permanente de deux surfaces articulaires (en cas de perte de contact fugace, on parle de sub-luxation) 
  • Lyse : atrophie d'une structure (surtout osseuse en orthopédie)
 
M
 
  • Ménisque : fibro-cartilage permettant d'améliorer la congruence d'une articulation.
  • Mini-invasif : actions visant à limiter les risques et les inconvénients des procédures chirurgicales conventionnelles sans pour autant en perdre les bénéfices.
  • Mobilisation : action manuelle menée sur une articulation ayant pour objectif, en libérant des adhérences, de traiter une raideur.
 
N
 
  • Nécrose : mortification d'un tissu.
 
O
 
  • Ostéochondrite : trouble de croissance, probablement d'origine vasculaire, évoluant en plusieurs phases : nécrose osseuse/remodelage, formation d'un séquestre, libération du séquestre/reconstruction. Touche surtout le genou et la hanche. 
  • Ostéome Ostéoïde : tumeur osseuse bénigne, de petite taille, touchant l'adulte jeune, particulièrement douloureuse, dont l'imagerie est caractéristique (aspect en cocarde). 
  • Ostéonécrose : mortification de l'os. 
  • Ostéophyte : production osseuse exubérante en bordure d'une articulation malade (ex : dans l'arthrose). 
  • Ostéoporose : raréfaction de la trame protéique osseuse. 
  • Ostéotomie : intervention chirurgicale consistant à réaxer un segment osseux, de manière à rééquilibrer les contraintes mécaniques subies par une articulation sus ou sous-jacente (ex : ostéotomie de valgisation du tibia)
 
P
 
  • Patella : rotule -Pathie : suffixe traduisant une maladie ou lésion (ex : tendinopathie=maladie du tendon) 
  • Patte d'oie : région du genou
  • Pentade : entorse grave du genou touchant un plan latéral (interne ou externe) et la totalité du pivot central (LCA/LCP) 
  • Percutané : intervention chirurgicale menée sans voir le site opératoire (à travers la peau et les muscles, le passage se faisant par une incision punctiforme) 
  • Physiothérapie : utilisation, dans un but thérapeutique, des agents physiques naturels ou artificiels (eau, air, électricité, radiations lumineuses, froid, chaud...) 
  • Pivot central (du genou) : ligaments croisés antérieur et postérieur, essentiels pour sa stabilité 
  • Plastie : intervention chirurgicale visant à renforcer ou à reconstruire un tissus défaillant, grâce à une greffe (naturelle ou artificielle) 
  • Points d'angles : renforcements de la capsule articulaire du genou par des structures méniscales, ligamentaires et musculaires. On distingue le PAPI (point d'angle postéro-interne) et le point d'angle postéro-externe (PAPE) 
  • Proprioceptif (travail) : actions visant à restaurer l'ensemble des mécanismes qui renseigne le cerveau sur la position du corps et sur le degré de tension et de pression subi par les tendons, les muscles et les articulations (un geste effectué de manière précise et sécuritaire nécessite cette communication) 
  • Prothèse (ou arthroplastie) : appareil de remplacement d'une articulation, d'un membre ou d'un organe 
  • Pseudarthrose : défaut de consolidation entre deux structures osseuses mises côte à côte dans cet objectif (fracture, greffe). Par définition, on ne parle de pseudarthrose qu'après 6 mois d'évolution)
 
Q
 
R
 
  • Recurvatum : déformation du genou dans le plan sagittal (angle ouvert en avant entre cuisse et jambe), d'origine osseuse ou ligamentaire. Souvent mal supportée. 
  • Ressaut (rotatoire) : test dynamique du genou traduisant une lésion du LCA 
  • Rotule : os en avant du genou, faisant partie de l'appareil extenseur 
  • Rupture ligamentaire : atteinte d'un ligament (structure participant à la stabilité d'une articulation), le plus souvent traumatique, dont l'évolution est différente suivant la localisation : cicatrisation complète, instabilité (conséquence de la laxité engendrée par la rupture), dégradation arthrosique (due au jeu articulaire)
 
S
 
  • Septique : en rapport avec un sepsis, c'est à dire une infection 
  • Synoviale (membranne) : membrane tapissant la face interne d'une articulation
 
T
 
  • T.D.M : tomodensitométrie ou scanner 
  • Tendinite (ou tendinopathie) : inflammation d'un tendon 
  • Tendon rotulien : tendon entre la rotule et le tibia, faisant partie de l'appareil extenseur, pouvant être le siège d'une inflammation ou d'une rupture 
  • Testing : tests et manoeuvres dynamiques réalisés sur une articulation, de manière à dépister une élongation/rupture ligamentaire ou une raideur 
  • Thérapeutique : synonyme de traitement 
  • Tibia : segment osseux porteur de la jambe (l'autre os-le péroné- a un rôle accessoire) 
  • Tiroir : mouvement antéro-postérieur d'une articulation, pouvant être normal (laxité physiologique) ou anormal (signant alors une distension ou une rupture ligamentaire) 
  • Transpositon : déplacement d'une structure anatomique 
  • Traumatologie : en rapport avec une blessure accidentelle 
 
U
 
V
 
  • Visco-supplémentation : injection d’acide hyaluronique (lubrifiant naturel de l’articulation), proposée depuis peu dans le traitement de l'arthrose (genou +++)
 
W
 
X
 
Y
 
Z
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Création Octobre 2015 / MAJ Septembre 2019 - Docteur François DEPREY et Docteur Bruno FAIVRE - GN